Le thé à la menthe

Thé à la mentheSi vous séjournez dans un des pays d’Afrique du Nord, vous remarquerez que le thé à la mente de dégustera partout en toute convivialité entre famille, amis, proches ou encore collègue de travail et cela à tout moment de la journée.

Le thé à la menthe : une véritable tradition dans les pays du Maghreb

Contrairement à ce que beaucoup de personnes le pensent, c’est seulement vers le dix-huitième siècle que le thé n’arrive en Afrique du Nord, alors que ce breuvage se buvait déjà depuis cinq millénaires en Chine. Pour résumer, ce sont au fait les caravanes nomades berbères en provenance de la Lybie qui ont introduit l’usage de cette boisson, lors de leurs haltes dans le Sahara, étant donné que le thé est un breuvage indispensable pour la survie dans le désert. Plus particulièrement, c’est en 1854 avec d’interdiction de vente de thé dans les pays baltes. En effet, à cause de la guerre de Crimée, la Compagnie des Indes, un grand exportateur de « Cha » sur l’ensemble de l’Europe, ainsi que dans les colonies européennes, n’avait d’autres choix sinon trouver d’autres débouchés et partir ainsi à la conquête de l’Afrique du Nord. D’ailleurs tout au début, ce sont les thés d’origine chinoise ou encore des infusions d’hibiscus qui se buvaient couramment dans le désert. Mais c’est seulement au dix-neuvième siècle que le thé vert est associé à des feuilles de menthe fraîches infusée dans de l’eau bouillante très sucrée et à siroter de préférence brûlante. Boire du thé à la menthe est donc une tradition assez récente dans les pays du Maghreb, même si celle-ci est déjà largement répandue et devenue très populaire, dans cette région de l’Afrique.

Petit guide du thé à la menthe

Devenu au fil des siècles une boisson nationale dans le Royaume du Maroc, le the a la menthe est apprécié de tous les Marocains quel que soit leur âge, leur sexe ou encore leur classe sociale et se déguste à tout moment de la journée, ainsi que tout au long de l’année dans ce pays, qu’il vante ou qu’il pleuve. D’ailleurs, prendre du thé à la menthe brise toutes les barrières sociales dans les pays du Maghreb, puisque c’est le moment très privilégié où les amateurs se retrouvent en toute convivialité autour d’une théière fumante et très parfumée de ce breuvage. D’ailleurs, préparer, servir et prendre le thé à la menthe s’avère être tout un art, que tout passionné qui se respecte se devra de maîtriser, spécialement pour toutes les personnes qui pour de nombreuses raisons, n’ont pas la possibilité de déguster les très célèbres thés à la menthe du Maroc. Voici donc quelques conseils pour réussir et bien apprécier cette boisson. Avant toute chose, sachez que le thé à la menthe ne se sert et ne se boit que dans un service à thé oriental généralement composé de six verres à thé, d’un sucrier, d’un plateau souvent en laiton ou en cuivre décoré souvent de motifs orientaux en relief, ainsi que d’une théière marocaine. En ce qui concerne les ingrédients nécessaires à la préparation du thé à la menthe, ce seront : de l’eau, du thé vert, des feuilles de menthe fraîches et beaucoup de sucre.