Du thé noir pour le « Tea time »

Thé noirAlors qu’en Chine et au Japon, c’est surtout le thé vert qui rencontre énormément de succès, C’est plutôt le thé noir qui est largement consommé chez les Britanniques, les indiens, ainsi que les Américains. Satisfaisez votre grande curiosité sur ce type de « Cha » en parcourant ces quelques lignes.

Tout ce que vous voulez savoir sur le thé noir

Le principal atout du thé noir, c’est que différemment du thé vert, celui-ci ne se dessèche pas avec le temps et par conséquent peut donc se conserver longtemps, sans pour autant perdre sa fraîcheur. D’ailleurs, ce type de thé ne peut-être commercialisé qu’un an seulement après sa fabrication. Certaines variétés gagnent même en saveur et en goût en prenant de l’âge. Mais beaucoup d’entre vous l’ignorent encore sans nul doute, mais à l’heure actuelle c’est cette variété de « Cha » qui se retrouve majoritairement dans les théières, ainsi que les tasses et est donc la plus consommée dans le monde, particulièrement chez les Occidentaux. La preuve, plus de 78 % de l’ensemble de la production de thé dans le monde est consacrée au thé noir. En ce qui concerne le procédé de fabrication, les techniques utilisées de nos jours nous reviennent des Anglais. Actuellement, il existe deux méthodes de fabrication de ce breuvage : le CTC et l’orthodoxe. Le CTC ou Crush Tear & Curl, en français broyage, déchiquetage et bouclage consistera à mettre entièrement en lambeaux à l’aide d’un appareil doté de lames métalliques les feuilles de thé, après cueillette, une fois que celles-ci sont légèrement séchées et flétries, suivi par la suite d’un roulage via le ghoogi, une machine destinée seulement à cet effet. Le procédé orthodoxe quant à lui passera par les étapes flétrissage, roulage, fermentation, dessiccation et tamisage, avant que le produit ne se transforme en thé noir.

Les vertus et les effets indésirables du thé noir

En dehors de son goût très relevé, le thé noir présente aussi quelques avantages, ainsi que bienfaits pour la santé. Dans cette optique, des études scientifiques ont d’ailleurs été déjà menées pour attester des vertus thérapeutiques de cette variété de « Cha ». En effet, d’abord de par son taux élevé d’antioxydant, le the noir préviendrait efficacement les maladies cardio-vasculaires, dont notamment l’infarctus du myocarde. Pour les personnes qui sont prédisposées à cette maladie, il leur est recommandé de boire quotidiennement un minimum de trois tasses de ce « Cha ». Par ailleurs, comme cette boisson contient beaucoup aussi des flavonoïdes également présents dans certains aliments comme le chocolat, le raisin, le brocoli, la pomme et le citron, celle-ci aurait également des propriétés anticancéreuses, puisque cet antioxydant freinerait efficacement le développement des cellules cancéreuses. Mais véritable remède de grand-mère, le thé noir peut-être aussi bu contre certaines infections bénignes comme les maux de gorge, les troubles d’estomac, la diarrhée, ou encore la gastro-entérite. Par contre, surtout éviter d’en boire dans la soirée, pour tous les individus souffrant d’insomnie, puisque ce thé est très riche en théine et peut donc entraîner des troubles du sommeil.